Art Amazigh

Site consacré à l'art amazigh, à la culture des berbères et leurs coutumes et traditions
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Tachelhite l'espace Chleuhs 2018
par tifawt Aujourd'hui à 8:08

» Invitation a la culture et patrimoine Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:03

» Forum Art-Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:02

» forum bled Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:01

» Souss com adviser
par tifawt Sam 19 Déc - 15:06

» Welcome to Reseau Souss Massa Draa
par WesXTSVal Mer 22 Juil - 11:57

» Architecture ancienne
par mimouni Ven 23 Jan - 16:40

» Le Tatouage chez les Amazighs
par Admin Mar 6 Jan - 11:28

» Fabrication d'outils Amazigh
par Admin Mar 6 Jan - 11:27

» Mimouni Webmastering Links
par ouchenamazigh Mar 12 Nov - 14:42

» Tinariwen en Madrid: Imidiwan Winakalin
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:53

» TINARIWEN, MUSIQUE AMAZIGH (BERBÈRE) TOUAREG
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:52

» Chants et danses en mariage Amazigh
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:49

» Arts_Amazigh
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:47

» Inside mimouni subjects
par Admin Ven 25 Oct - 10:49

» Invitation sur Mimouni Amazigh
par tifawt Mar 17 Sep - 11:12

» Mimouni Abdelmalek : politicien n'est pas Zbilouchien
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 7:01

» ART AMAZIGH DISCUTFORUM
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 6:31

» Art Amazigh recidive avec Art Amazigh discutland
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 6:29

» Politique et intercation Amazigh
par ouchenamazigh Mer 4 Sep - 16:40

Sujets les plus vus
L'art du Henné
Traduction Français>Tifinagh
recidive .. Mimouni forum nouvelle generation
instruments Amazigh en musique
ART AMAZIGH DISCUTFORUM
Mimouni Abdelmalek : politicien n'est pas Zbilouchien
Art bijoutier Amazigh
Forum Art-Amazigh
Le costume Marocain
Chtouka Presse une bombe de parfum
Sujets les plus actifs
Art-région Ida ougnidif
Artisanat Touareg
Art bijoutier Amazigh
Le musée de Tifnagh
Arganier Amazigh
instruments Amazigh en musique
Architecture ancienne
chefs d'oeuvre en perdition
le costume de tamazighte
Bijoux Touareg
Mots-clés
vous
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Art bijoutier Amazigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
asmghour



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Ven 20 Juin - 14:40

Bijoux de femme Amazigh Touareg



Dernière édition par asmghour le Ven 20 Juin - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asmghour



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Ven 20 Juin - 14:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amghar1



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Jeu 26 Juin - 15:18

L'art amazigh des bijoux:


La fabrication des bijoux à Tiznit, patrimoine ancestral, ne laisse aucun visiteur insensible à la méticulosité de ses artisans. Alliant leur savoir-faire à leur créativité, ils ont donné vie à un art dont ils détiennent seuls le secret.
Situé au centre-ville de Tiznit, le complexe de la bijouterie, qui abrite aujourd’hui les boutiques de bijoux typiques, est l’univers des artisans de la région. Un espace où ils donnent libre cours à leur créativité et font renaître les formes d’un ornement de renommée mondiale. C’est dans cet espace où les signes et traces de l’artisan deviennent un ravissement de la mémoire. Les visiteurs y plongent comme dans un océan pour percer les secrets de fabrication, de signification et d’usage de la bijouterie berbère.
Traditionnels, modernes ou d’inspirations ancestrales adaptées à la vie moderne, les bijoux berbères semblent enrichis de toutes les transformations et mutations du temps. Toujours fidèle à son identité et confectionné en argent, ce bijou connaît aujourd’hui un grand engouement. «Je me rappelle que depuis que j’étais enfant, j’ai toujours porté une bague ou un petit bracelet en argent. Les femmes de ma famille avaient toujours les doigts, cous, ou poignets ornés de différents bijoux, qui les ont toujours accompagnés depuis leurs jeunes âges. Je dirais que la femme berbère a toujours entretenu une relation d’amour et d’amitié avec ces bijoux. Ils étaient à la fois ses alliés mais également son ornement quotidien», souligne Fadma, rencontrée devant une boutique de bijouterie en argent à Tiznit. En effet, le bijou berbère, souvent confectionné en argent, a toujours constitué le trousseau de la mariée dans les familles berbères. La mère offre à sa fille le jour de son mariage tous les bijoux transmis de génération en génération entre les femmes de la famille. Mais au-delà de sa fonction ornementale le bijou berbère conçu en argent était perçu comme un élément de guérison aux multiples vertus médicinales, il était à la fois utilisé pour chasser le mauvais œil et le mauvais sort.
Pourtant, cette fabrication destinée jadis à des femmes dites traditionnelles est aujourd’hui au cœur des tendances de la mode et fait l’objet d’une forte demande. En effet, de plus en plus de femmes optent pour l’achat de bijoux en argent, typiquement berbères. «Nous assistons aujourd’hui à une meilleure valorisation des bijoux berbères, la demande est à la fois nationale et internationale. Je peux certifier que les clients se trouvent chaque fois émerveillés devant le savoir-faire et la beauté des modèles qui leur sont proposés. Du coup, ils posent des questions, veulent se documenter pour comprendre la signification des signes et l’histoire de la bijouterie berbère», explique Hamid, bijoutier à Kissariat Assafa, à Tiznit.
Mais derrière cette richesse se cache le talent d’artisans qui se sont donné au métier depuis leur jeune âge. Ralliant leurs désirs de créativité à leur savoir transmis de génération en génération, ils excellent chaque jour. Usant de matériaux très nobles et traditionnels, ils manient à merveille leurs doigts et mains d’une habileté extraordinaire. Dans une démarche où règnent la concentration, le dévouement et la symbolique, ils se plient aux exigences de leurs talents. Les signes et motifs mémorisés à force d’être retracés et retravaillés viennent ainsi se poser sur la surface lisse argentée pour prendre forme. «J’avais choisi, depuis mon jeune âge, de me donner corps et âme à ce métier de joaillier, je retrouve un réel plaisir à voir ma matière première se transformer en passant d’une étape à l’autre pour enfin prendre une forme. Chaque bijou confectionné est un accomplissement ou un nouveau défi pour ma main d’artisan et mon imagination d’artistes», confie Hamid. Marqué par une recherche identitaire et esthétique, les bijoux berbères retracent cette quête idyllique de l’artisan d’un lieu où se joint la créativité à l’utilitaire et l’ornemental. La fabrication, qui se fait en deux techniques, dévoile avec grandeur la richesse d’une culture et d’un patrimoine qui a su s’ancrer dans le temps et dans l’espace. Car si la première consiste en le moulage et le découpage du bijou, la deuxième reste l’une des techniques qu’on ne retrouve plus qu’à Tiznit ou dans quelques endroits de Kabylie. Elle est nommée la bijouterie émaillée dans la mesure où des pierres sont introduites dans la fabrication du bijou tel : le louban, le corail ou la verroterie. Dans cette quête acharnée de la grandeur et de la relance d’un patrimoine riche et diversifié, l’artisan berbère restitue, le savoir-faire, l’héritage ancestral et l’adaptation aux mutations de son temps. Le bijou berbère devient alors un espace où s’immerge l’écriture, le signe et la couleur comme une forme esthétique érigée en œuvre d’art éternelle. Né d’une démarche presque mystique, le bijou berbère a toujours su manier avec délicatesse voire même avec un savoir-faire ancestral, la créativité de l’artisan et les besoins d’ornement. Les formes complexes, les couleurs, les signes et les symboles semblent s’allier en harmonie en donnant naissance à des chefs-d’œuvre incontestés. Fibules, boucles, bracelets, colliers et diadèmes annoncent cette fascination de l’artisan pour les lignes et les interactions. S’exposant en tableaux d’art, les bijoux berbères relatent cette histoire multiple d’une culture, d’un patrimoine et de ce voyage dans le temps.

Majda Saber DNCR à Agadir
Source : aujourdhui.ma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amghar1



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Jeu 26 Juin - 15:23

La création de bijoux est une composante déterminante de la culture algérienne amazighe

En dépit de conquêtes étrangères continuelles, la population a su conserver cet art vivant. Les bijoutiers amazighs traditionnels ont tendance à satisfaire aux goûts modernes, tout en restant attachés à leurs racines.

"Certains aspects de l’industrie artisanale de la bijouterie doivent être mises au goût du jour pour se conformer à une demande qui évolue. Demeurer prisonnier des vieilles méthodes est insensé, car le monde continue d’évoluer", faisait remarquer le propriétaire d’une boutique artisanale à Tizi-Ouzou. "Les changements devraient surtout concerner la forme des objets, qui doit aller de pair avec l’amélioration du commerce," ajoute-t-il.

L’émaillage est une technique populaire de la fabrication de bijoux amazighe. Certains observateurs pensent que la brillance traduit la chaleur des régions amazighes. La technique a été adoptée vers le XVème siècle par les Juifs, qui l’ont introduit en Kabylie et en Chaoui. Les boucles d’oreilles, les bagues et les bracelets sont quelques-unes des pièces fabriquées dans ce style. Tandis que les formes et les couleurs demeurent une forme d’expression unique et particulière à chaque région, il n’existe aucune différence visible entre les bijoux kabyles, chaouis et m'sila. Ces trois régions sont influencées par les styles romain et byzantin.

Les bijoux faits main amazighs n’a que récemment commencé à être célébrée, grâce au Festival annuel de la bijouterie de Beni Yenni, qui a eu lieu pour la première fois en 1995.


"Les matériaux de base, dont les prix fluctuent tout le temps, sont l’un des problèmes rencontrés par les bijoutiers amazighs. Chaque augmentation, fixée par l’AGENOR (une société anonyme algérienne chargée de la distribution et de l’importation des métaux précieux), qui détient le monopole, engendre des conséquences qui dérangent nos clients, qui nous demandent souvent des explications". Le bijoutiers déplorent également ce qu’il appellent la "contrefaçon artisanale".

Les faussaires utilisent souvent de l’argent léger qu’ils oxydent pour créer une apparence usée. De plus, la rareté du corail naturel encourage l’usage du plastique. Les commerçants importent également des bijoux de style amazigh fabriqués à peu de frais.

Cependant, les compétences propres des bijoutiers ne sont pas vaines. Ils ont l’occasion de montrer leurs talents lors de festivals de bijouterie, comme celui qui a récemment eu lieu du 27 juillet au 4 août – une façon idéale de mettre en valeur leurs talents. La sauvegarde de cette tradition dépend de tous les acteurs de l'industrie.

Magharebia.com.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagoramte



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Ven 4 Juil - 13:11

bracelet dtant du depuis du 19 eme siecle Maroc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagoramte



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Ven 4 Juil - 13:12



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagoramte



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Ven 4 Juil - 13:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouchenamazigh
Admin
avatar

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Ven 4 Juil - 14:14

tagoramte a écrit:


Ces bijoux en argent massif sont certainement de conception
très anciennes, il est rare qu'on les voit , aussi arts-amazigh
remercie tagoramte pour ses posts inédits et mémorables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouchenamazigh
Admin
avatar

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Ven 4 Juil - 14:23

ouchenamazigh a écrit:

C'est une fibule en argent massif portée par les femmes
Amazigh. Dans certaines régions les femmes portent
encore Amelhaf ou tamelhaft drap en toile ou en
fibre naturelle (laine) dont la couleur diffère selon les
régions et l'habileté des tisserands.
Amelhaf enveloppe le corps Tamazighte tout en le
laissant libre et aéré.Les formes du corps sont ainsi
camouflés aux regards humains.

Le bout de la fibule, assez pointu comme une
aiguille, permet de rassembler deux extrémités
Amelhaf au niveau de la poitrine. Le corps nécessite
deux fibules pour rassembler quatre extrémités. Une
fibule du côté de chaque sein.
Une fois attachées , les deux fibules sont jointes
par une chaîne pendante en argent massif reliant
les deux seins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amghar1



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Mar 8 Juil - 14:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amghar1



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Mar 8 Juil - 14:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amghar1



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Mar 8 Juil - 14:44

amghar1 a écrit:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amghar1



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Mar 8 Juil - 14:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amghar1



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Mar 8 Juil - 14:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amghar1



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Mar 8 Juil - 14:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
itrinet
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   Ven 11 Juil - 16:12

C'est peut etre la beauté de Tamazighte qui a poussé
les artistes bijoutiers a la création afin de la rendre encore
plus belle ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Art bijoutier Amazigh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Art bijoutier Amazigh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 78 - Saint-Germain en Laye - Parrenin Bijoutier
» Nouvel an Amazigh - YENNAYER.
» (AIDE) probléme sonnerie htc touch hd
» vente de matériel
» Timbre Assegas Amegaz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art Amazigh  :: BIJOUTERIE-
Sauter vers: