Art Amazigh

Site consacré à l'art amazigh, à la culture des berbères et leurs coutumes et traditions
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Invitation a la culture et patrimoine Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:03

» Forum Art-Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:02

» forum bled Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:01

» Souss com adviser
par tifawt Sam 19 Déc - 15:06

» Welcome to Reseau Souss Massa Draa
par WesXTSVal Mer 22 Juil - 11:57

» Architecture ancienne
par mimouni Ven 23 Jan - 16:40

» Le Tatouage chez les Amazighs
par Admin Mar 6 Jan - 11:28

» Fabrication d'outils Amazigh
par Admin Mar 6 Jan - 11:27

» Mimouni Webmastering Links
par ouchenamazigh Mar 12 Nov - 14:42

» Tinariwen en Madrid: Imidiwan Winakalin
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:53

» TINARIWEN, MUSIQUE AMAZIGH (BERBÈRE) TOUAREG
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:52

» Chants et danses en mariage Amazigh
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:49

» Arts_Amazigh
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:47

» Inside mimouni subjects
par Admin Ven 25 Oct - 10:49

» Invitation sur Mimouni Amazigh
par tifawt Mar 17 Sep - 11:12

» Mimouni Abdelmalek : politicien n'est pas Zbilouchien
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 7:01

» ART AMAZIGH DISCUTFORUM
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 6:31

» Art Amazigh recidive avec Art Amazigh discutland
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 6:29

» Politique et intercation Amazigh
par ouchenamazigh Mer 4 Sep - 16:40

» Sitemap Amazigh
par ouchenamazigh Mer 4 Sep - 16:35

Sujets les plus vus
L'art du Henné
Traduction Français>Tifinagh
instruments Amazigh en musique
recidive .. Mimouni forum nouvelle generation
Mimouni Abdelmalek : politicien n'est pas Zbilouchien
ART AMAZIGH DISCUTFORUM
Art bijoutier Amazigh
Le costume Marocain
Chtouka Presse une bombe de parfum
Nouvelle approche musique Amazigh
Sujets les plus actifs
Art-région Ida ougnidif
Artisanat Touareg
Art bijoutier Amazigh
Le musée de Tifnagh
Arganier Amazigh
instruments Amazigh en musique
Architecture ancienne
chefs d'oeuvre en perdition
le costume de tamazighte
Bijoux Touareg
Mots-clés
artisanat marocaines 1604 tifinagh tapis ahidous MAROCAIN kabbout portes COSTUME amazigh musique francais 1578 arganier traduction 1605 ECOLE amazighe chez actualité brahim touareg cinema chants bouhmadi
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 L'art marocain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tagoramte



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: L'art marocain   Lun 30 Juin - 8:33


bijoux marocains

L'histoire des arts au Maroc pourrait schématiquement être classée en deux périodes distinctes à savoir la période de 1912-1956 et jusqu’à aujourdh’hui.

La première période étant celle de la naissance et des balbutiements de la pratique picturale en tant que telle. Cette période verra l’apparition des premiers peintres européens installés au Maroc sous protectorat français.


Pouf en cuir orange

C'est "L'école coloniale" dont la caractéristique essentielle aura été l'initiation d'une peinture provinciale et exotique. Une école qui donne naissance à des artistes marocains autodidactes qui s’intéresseront à cette nouvelle forme d'expression plastique, la peinture de chevalet. C’est ce qui permettra l'émergence d'une première génération de peintres figuratifs naïfs, reproduisant, chacun selon la technique acquise auprès d'artistes européens, les scènes de la vie sociale marocaine, autrement dit, au-delà d’ une certaine forme "d'ethnologie picturale". Cette seule et unique tendance, qui a duré au-delà de l'indépendance du Maroc, a pour principaux représentants Mohamed ben Ali R'Bati, Abdelkrim Ouazzani, Moulay Ahmed Drissi et Ben Allal.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagoramte



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: L'art marocain   Lun 30 Juin - 8:39



Technique mixte

L'enseignement des arts plastiques au Maroc verra le jour en 1945, avec la création de l'Ecole des Beaux Arts de Tétouan - ville sous protectorat espagnol - et celle de Casablanca en 1950. Après l'indépendance et notamment dans les années 60, la pratique picturale marocaine connaîtra un nouvel élan, tant sur le plan de la vision artistique que celui de l'expression.

L'artiste-peintre, qu'il soit autodidacte ou armé d'une solide formation académique en France et en Espagne, s'investira d'un rôle majeur sur la scène culturelle, à savoir celui d'être à la fois l'incontournable relais d'opinion et le médium d'une culture nationale spécifique et ouverte. D'où l'émergence d'une entité plastique marocaine, multiple de par ses formes d'expression avec pour précurseurs Ahmed Cherkaoui et Jilali Gharbaoui, l'un travaillant sur le signe dans la culture populaire et l'autre sur l'abstraction.


peinture à l'huile

Concernant les galeries d'art, le besoin en est grand, puisqu'à côté de la Galerie Nationale Bab Rouah de Rabat et de la Salle Allal El Fassi, sise au siège du ministère de la Culture, d’autres salles d'exposition privées se multiplient çà et là avec une concentration essentiellement sur l'axe Rabat - Casablanca.

A noter enfin que l'Association Marocaine des Artistes Plasticiens (AMAP) a été créée dans les années 70 pour ordonner et défendre les intérêts de la pratique picturale et de ses dignes représentants.



technique mixte

Mohamed El jerroudi

Source: http://blog.france3.fr/poesieode/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouchenamazigh
Admin
avatar

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: L'art marocain   Lun 30 Juin - 10:04

tagoramte a écrit:

bijoux marocains

L'histoire des arts au Maroc pourrait schématiquement être classée en deux périodes distinctes à savoir la période de 1912-1956 et jusqu’à aujourdh’hui.

La première période étant celle de la naissance et des balbutiements de la pratique picturale en tant que telle. Cette période verra l’apparition des premiers peintres européens installés au Maroc sous protectorat français.


Pouf en cuir orange

C'est "L'école coloniale" dont la caractéristique essentielle aura été l'initiation d'une peinture provinciale et exotique. Une école qui donne naissance à des artistes marocains autodidactes qui s’intéresseront à cette nouvelle forme d'expression plastique, la peinture de chevalet. C’est ce qui permettra l'émergence d'une première génération de peintres figuratifs naïfs, reproduisant, chacun selon la technique acquise auprès d'artistes européens, les scènes de la vie sociale marocaine, autrement dit, au-delà d’ une certaine forme "d'ethnologie picturale". Cette seule et unique tendance, qui a duré au-delà de l'indépendance du Maroc, a pour principaux représentants Mohamed ben Ali R'Bati, Abdelkrim Ouazzani, Moulay Ahmed Drissi et Ben Allal.

Je voudrais te remercier pour ton inscription sur cet espace Amazigh
et je reserve une haute distinction a tous tes posts.
Et je reconnais que s'il y a quelu'un dont l'amazighité, le serieux et la
transparence ne peuvent jamais etre mis en doute se sera bien tagorramte
.
Je suis un peu géné par ton post d'aujourd'hui justement parce que
tu n'as pas pris tout le temps necessaire de l'analyser et je ne t'inpute pas
cette erreur et je trouve beaucoup de difficultés a te faire cette reamrque
, je suis vraiment desolé, et, je n'ai pas eu le courage de le suppromer ..
finalement si tu veux on peut le garder, mais il est de notre interet et
toi en premier qui est connue pour ton militantisme que ton nom ne soit pas
associé a ce genre de litterature .
..
Voila maintenant mon analyse:
1- Cette litterature emane de politiciens colonialistes qui passent l'eponge
sur 3000 ou 4000 ans de notre art et attribue le bénéfice de l'art marocain
aux colons et le sotue uniquement au 20 eme siècle ! Si tu avais lu
l'art mazigh concernant les bijoux trouvés dans les temples pharaoniques
tu sauras que les Imazighens sont en fait les premiers initiateurs et
inventeurs de toutes idéees artistiques dans le monde
..
(voir http://chleuhs.forumactif.biz) que je vais d'ailleurs rappatrier ici
prochainement.
2-L'art marocain du 20 eme siecle qui est un art plutot commerçial
comme c'est le cas dans le monde entier ne nous interesse pas et
surtout que notre espace se veut une reference dans l'art amazigh.
Merci tagorramte et que l'arts-amazigh.fr1.co soit
pure et riche par Imazighen comme toi ..merci

pour plus de sources:

http://arts-amazigh.fr1.co/bijouterie-f7/naissance-de-l-art-amazigh-t36.htm


Dernière édition par ouchenamazigh le Lun 30 Juin - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagoramte



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: L'art marocain   Lun 30 Juin - 10:38

Salam,

Merci ouchenamazigh pour tes mots en la personne de tagorramte et merci aussi pour la remarque.
On voit très bien que tu es un connaisseur de l'art amazigh..

Regarde mon frère.. si tu juges que mon post ne répond pas à vos attentes..je te donne le feu vert pour le supprimer sans aucune gêne pour moi.
J'ai voulu le supprimer après la lecture de ta réponse mais il m'est impossiible de le faire du simple fait qu'il n'ya pas de petite icone "supprimer".

je vous souhaite Bon courage sur votre espace..et akoun iawn rebbi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lahcen



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: L'art marocain   Lun 30 Juin - 11:03

ouchenamazigh a écrit:
tagoramte a écrit:

bijoux marocains

L'histoire des arts au Maroc pourrait schématiquement être classée en deux périodes distinctes à savoir la période de 1912-1956 et jusqu’à aujourdh’hui.

La première période étant celle de la naissance et des balbutiements de la pratique picturale en tant que telle. Cette période verra l’apparition des premiers peintres européens installés au Maroc sous protectorat français.


Pouf en cuir orange

C'est "L'école coloniale" dont la caractéristique essentielle aura été l'initiation d'une peinture provinciale et exotique. Une école qui donne naissance à des artistes marocains autodidactes qui s’intéresseront à cette nouvelle forme d'expression plastique, la peinture de chevalet. C’est ce qui permettra l'émergence d'une première génération de peintres figuratifs naïfs, reproduisant, chacun selon la technique acquise auprès d'artistes européens, les scènes de la vie sociale marocaine, autrement dit, au-delà d’ une certaine forme "d'ethnologie picturale". Cette seule et unique tendance, qui a duré au-delà de l'indépendance du Maroc, a pour principaux représentants Mohamed ben Ali R'Bati, Abdelkrim Ouazzani, Moulay Ahmed Drissi et Ben Allal.

Je voudrais te remercier pour ton inscription sur cet espace Amazigh
et je reserve une haute distinction a tous tes posts.
Et je reconnais que s'il y a quelu'un dont l'amazighité, le serieux et la
transparence ne peuvent jamais etre mis en doute se sera bien tagorramte
.
Je suis un peu géné par ton post d'aujourd'hui justement parce que
tu n'as pas pris tout le temps necessaire de l'analyser et je ne t'inpute pas
cette erreur et je trouve beaucoup de difficultés a te faire cette reamrque
, je suis vraiment desolé, et, je n'ai pas eu le courage de le suppromer ..
finalement si tu veux on peut le garder, mais il est de notre interet et
toi en premier qui est connue pour ton militantisme que ton nom ne soit pas
associé a ce genre de litterature .
..
Voila maintenant mon analyse:
1- Cette litterature emane de politiciens colonialistes qui passent l'eponge
sur 3000 ou 4000 ans de notre art et attribue le bénéfice de l'art marocain
aux colons et le sotue uniquement au 20 eme siècle ! Si tu avais lu
l'art mazigh concernant les bijoux trouvés dans les temples pharaoniques
tu sauras que les Imazighens sont en fait les premiers initiateurs et
inventeurs de toutes idéees artistiques dans le monde
..
(voir http://chleuhs.forumactif.biz) que je vais d'ailleurs rappatrier ici
prochainement.
2-L'art marocain du 20 eme siecle qui est un art plutot commerçial
comme c'est le cas dans le monde entier ne nous interesse pas et
surtout que notre espace se veut une reference dans l'art amazigh.
Merci tagorramte et que l'arts-amazigh.fr1.co soit
pure et riche par Imazighen comme toi ..merci

pour plus de sources:

http://arts-amazigh.fr1.co/bijouterie-f7/naissance-de-l-art-amazigh-t36.htm

C'est vraiment dommage que cette erreur historique a pu
echapper a tagoramte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagoramte



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: L'art marocain   Lun 30 Juin - 11:21

lahcen a écrit:


C'est vraiment dommage que cette erreur historique a pu
echapper a tagoramte

Salam,
Oui..mon frère lahcen..c'est vraiment dommage de pouvoir trouver sur la toile populaire des "informations érronnées" sur l'histoire des Amazighs...

et dans quel but?...je pense c'est pour effacer le passé glorieux qui a caractérisé nos ancètres Imazighnes.. Question Exclamation

Heureusement que l'oeil des amoureux de notre culture Amazighe et de son art est grande ouverte...

Dieu merci... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art marocain   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art marocain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» spahi marocain 1940 au 1/72
» Sur une piste du Sud Marocain
» Canyon dans le sud Marocain
» marocain montant au front 1940
» Détail insolite ( Maison du Haut Atlas Marocain )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art Amazigh  :: PEINTURE-
Sauter vers: