Art Amazigh

Site consacré à l'art amazigh, à la culture des berbères et leurs coutumes et traditions
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Tachelhite l'espace Chleuhs 2018
par tifawt Aujourd'hui à 8:08

» Invitation a la culture et patrimoine Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:03

» Forum Art-Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:02

» forum bled Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:01

» Souss com adviser
par tifawt Sam 19 Déc - 15:06

» Welcome to Reseau Souss Massa Draa
par WesXTSVal Mer 22 Juil - 11:57

» Architecture ancienne
par mimouni Ven 23 Jan - 16:40

» Le Tatouage chez les Amazighs
par Admin Mar 6 Jan - 11:28

» Fabrication d'outils Amazigh
par Admin Mar 6 Jan - 11:27

» Mimouni Webmastering Links
par ouchenamazigh Mar 12 Nov - 14:42

» Tinariwen en Madrid: Imidiwan Winakalin
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:53

» TINARIWEN, MUSIQUE AMAZIGH (BERBÈRE) TOUAREG
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:52

» Chants et danses en mariage Amazigh
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:49

» Arts_Amazigh
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:47

» Inside mimouni subjects
par Admin Ven 25 Oct - 10:49

» Invitation sur Mimouni Amazigh
par tifawt Mar 17 Sep - 11:12

» Mimouni Abdelmalek : politicien n'est pas Zbilouchien
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 7:01

» ART AMAZIGH DISCUTFORUM
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 6:31

» Art Amazigh recidive avec Art Amazigh discutland
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 6:29

» Politique et intercation Amazigh
par ouchenamazigh Mer 4 Sep - 16:40

Sujets les plus vus
L'art du Henné
Traduction Français>Tifinagh
recidive .. Mimouni forum nouvelle generation
instruments Amazigh en musique
ART AMAZIGH DISCUTFORUM
Mimouni Abdelmalek : politicien n'est pas Zbilouchien
Art bijoutier Amazigh
Forum Art-Amazigh
Le costume Marocain
Chtouka Presse une bombe de parfum
Sujets les plus actifs
Art-région Ida ougnidif
Artisanat Touareg
Art bijoutier Amazigh
Le musée de Tifnagh
Arganier Amazigh
instruments Amazigh en musique
Architecture ancienne
chefs d'oeuvre en perdition
le costume de tamazighte
Bijoux Touareg
Mots-clés
vous
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Hommage a l'artiste Amazigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lahcen



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Hommage a l'artiste Amazigh   Dim 29 Juin - 16:09

HOMMAGE À L'ARTISTE AMAZIGH

MCA, champs d'intervention et d'inter-change entre tous les acteurs culturels Amazighs, un rond-point de toutes les tendances et spécificités, une sorte de laboratoire où Tamazight se traite dans sa richesse et sa diversité.
Mais, pour mieux cerner cette question dans sa globalité, une aventure est nécessaire sur une autre horizon qui devra impliquer une autre catégorie d'acteurs pour le rayonnement et l'épanouissement de Tamazight, à savoir, les artistes Amazighs en général, et parmi eux les peintres en particulier.
Tamazight est certes une langue, culture et politique, mais elle est aussi un immense espace artistique de signes, de formes et de couleurs sous forme d'ornementation (tissage de parure (costumes, bijoux, maquillage,...). d'après A Khatibi "chaque culture est douée d'une identité plastique qui caractérise un peuple, sa mémoire, son enracinement dans l'espace et le temps"1.
Le rôle du peintre Amazigh s'inscrit dans ce contexte, pour s'investir en se servant de son savoir faire et sa technique plastique dans son patrimoine culturel. Les lignes qui suivent se veulent un sincère hommage à cet inlassable artisan du patrimoine esthétique Amazigh.
En guise d'illustration de cette idée, il est nécessaire de choisir deux nom parmi tant d'autre, deux créateurs amazighs qui, certes, se diffèrent et se divergent de style et de technique, mais manifestement se rencontrent et se convergent dans une même et unique thématique: TAMAZIGHT.

HOUSTY, voici un nom d'un artiste Amazigh qui, par sa singularité et son originalité, a su occuper un bout d'espace dans le paysage artistique que dominent les seuls "grands peintres nationaux" au sens arabiste du terme. Il s'est surtout imposé par un art caricatural, forme artistique à travers laquelle, il revendique et manifeste son amazighité, sa critique caricaturale a envahi la presque totalité de la presse nationale (revues et journaux), pour faire passer ses messages, il donne la parole à ARGAZ, personnage qui incarne la
réalité de tous les fils d'Amazigh, le discours caricatural de Housty est profondément ironique vis à vis de tous ceux qui explicitement ou implicitement, dévalorisent ou sous estiment TAMAZIGHT, un front qu'il ouvre contre l'unique idéologie ARABO-ISLAMISTE.

Originaire de SEFROU, ville qui lui inspire un incomparable amour de TAMAZIGHT, une sorte de "MERE PATRIE", c'est le lieu du premier contact avec la splendeur de la beauté paysagère du moyen Atlas, ce même va orienter son art pour verser dans la thématique TAMAZIGHT, occupation qu'il traduit dans ces oeuvres en peignant des portraits des femmes Amazighes, des visages qui l'inspirent pour mettre en relief les motifs de la parure, comme le tatouage, la bijouterie, la coiffure, Tazoul et tout ce qui fait l'effet de charme féminin Amazigh.

Ainsi, Tamazight occupe le centre d'intérêt chez ce créateur Amazigh. Il est un autre domaine qui excite la curiosité artistique de ce peintre, le tissage, et plus spécialement la tapisserie qu'il essaie de retravailler et investir dans ses oeuvres. La femme et tapis Amazigh sont omniprésents dans l'ensemble de ses travaux. Il faut avouer que le travail artistique de Housty devient et traduit l'incarnation d'un regard amazighiste au quotidien, il n'a d'yeux que pour le signe, la forme et la couleur qui véhiculent et transmettent des messages amazighs.

Outre son travail artistique, il faut reconnaître qu'il menait et mène toujours une action dans le champs associatif soit à El Hoceima auprès de ses frères les rifains ou à Khémissat, où il exerce sa fonction d'enseignant des arts plastiques.

Housty, c'est l'exemple d'un artiste Amazigh, qui pour mener à bien sa tache d'acteur infatigable au sein du MCA, a besoin d'une lueur d'encouragement et de reconnaissance, chose qui traduit ces quelques lignes.

S'AAIDI, nom d'un inlassable serviteur de la cause TAMAZIGHT, artiste Amazigh largement connu dans la zone du Sud Est où il forme et déforme choses et objets amazighs pour que naissent des oeuvres, peinture, sculpture, tissage qui versent et enrichissent le patrimoine symbolique Amazigh. Selon sa propre vision des choses, en tant que créateur Amazigh "l'art (création) Amazigh doit, exclusivement servir la cause tamazight"; ses travaux artistiques s'inscrivent pleinement dans un large contexte où tamazight est omniprésente.

MUHAND, de son propre nom préféré, est originaire des environs de Midelt, ville portail du grand sud est, berceau de ses agréables souvenirs en pleine coeur de l'ATLAS, parmi les forêts, les montagnes, les sources (tighbula), la neige et les lacs, "univers, selon la poésie de A. KHADIOUI de la magie", et aussi le royaume des hommes libres IMAZIGHEN. C'est donc la splendeur des paysages et la magie de l'Atlas qui éveilla chez MUHAND le sens de la création artistique et la sensibilité sincère d'un regard poétique. Pour mieux approfondir ce regard qu'il traduit sur ses oeuvres, et pour mieux servir TAMAZIGHT, son choix est fait pour s'installer à Errachidia (IGHREM N'SOUK), exil et condamnation, peut être pour les uns, mais un salut et sans doute retrouvaille pou lui, une naissance, une merveilleuse quête de l'Amazighité qui vit et survit à travers la langue culture des populations des environs, AIT MARGHAD et AIT HDIDDOU (les seigneurs d'IMILCHIL), ce moussem que set artiste fréquente presque annuellement pour renouveler va vigueur de chercheur inlassable, pour rincer son regard d'esthète Amazigh et pour enfin repuiser dans ce fonds de valeurs, de signes et de couleurs de l'art Amazigh, son installation à Errachidia, est un prétexte, surtout pour être à l'écoute des clameurs et des échos de GOULMIMA, ce haut lieu de lutte et d'endurance où d'autre fils de DDA AMAZIGH oeuvrent et manoeuvrent en silence dans un presque "ISOLOIR" pour que survive TAMAZIGHT et siège contre l'oublie et l'agonie.



MUHAND, trouve en cette cité-mythe, une source intarissable de l'amazighité communie existanciellement à tout ce qui partie du patrimoine Amazigh, il devient l'un des rares artistes qui investissent l'alphabet TIFINAGH dans leurs oeuvres, qui approfondissent des recherches pour révolutionner la calligraphie des caractères magiques de TIFINAGH, en tant que signe linguistique, en tant que forme (dessin ou image) qui offre l'essence de la matière artistique, où se mêle le plastique, le textile, la décoration et le tissage une dense fresque des motifs qu'il puise dans l'imaginaire Amazigh.

Outre son profil de peintre (plasticien), S'AAIDI, est, remarquablement, un acteur dynamique dans le réseau associatif du sud est. Cet Hommage n'est qu'une sincère reconnaissance d'un simple admirateur.
AMADYZ - TAFILALET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hommage a l'artiste Amazigh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L´artiste comédien Muyombe gauche
» Hommage aux vieux jouets
» [IEMZA] artiste
» 4 déc - En hommage à mon grand-père (DT MonScrapbook)
» Hommage à Henri, mon grand-père maternel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art Amazigh  :: Sites de l'Art Amazigh-
Sauter vers: