Art Amazigh

Site consacré à l'art amazigh, à la culture des berbères et leurs coutumes et traditions
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Invitation a la culture et patrimoine Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:03

» Forum Art-Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:02

» forum bled Amazigh
par tifawt Sam 13 Fév - 16:01

» Souss com adviser
par tifawt Sam 19 Déc - 15:06

» Welcome to Reseau Souss Massa Draa
par WesXTSVal Mer 22 Juil - 11:57

» Architecture ancienne
par mimouni Ven 23 Jan - 16:40

» Le Tatouage chez les Amazighs
par Admin Mar 6 Jan - 11:28

» Fabrication d'outils Amazigh
par Admin Mar 6 Jan - 11:27

» Mimouni Webmastering Links
par ouchenamazigh Mar 12 Nov - 14:42

» Tinariwen en Madrid: Imidiwan Winakalin
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:53

» TINARIWEN, MUSIQUE AMAZIGH (BERBÈRE) TOUAREG
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:52

» Chants et danses en mariage Amazigh
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:49

» Arts_Amazigh
par ouchenamazigh Jeu 7 Nov - 7:47

» Inside mimouni subjects
par Admin Ven 25 Oct - 10:49

» Invitation sur Mimouni Amazigh
par tifawt Mar 17 Sep - 11:12

» Mimouni Abdelmalek : politicien n'est pas Zbilouchien
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 7:01

» ART AMAZIGH DISCUTFORUM
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 6:31

» Art Amazigh recidive avec Art Amazigh discutland
par ouchenamazigh Jeu 5 Sep - 6:29

» Politique et intercation Amazigh
par ouchenamazigh Mer 4 Sep - 16:40

» Sitemap Amazigh
par ouchenamazigh Mer 4 Sep - 16:35

Sujets les plus vus
L'art du Henné
Traduction Français>Tifinagh
recidive .. Mimouni forum nouvelle generation
instruments Amazigh en musique
ART AMAZIGH DISCUTFORUM
Mimouni Abdelmalek : politicien n'est pas Zbilouchien
Art bijoutier Amazigh
Le costume Marocain
Nouvelle approche musique Amazigh
Chtouka Presse une bombe de parfum
Sujets les plus actifs
Art-région Ida ougnidif
Artisanat Touareg
Art bijoutier Amazigh
Le musée de Tifnagh
Arganier Amazigh
instruments Amazigh en musique
Architecture ancienne
chefs d'oeuvre en perdition
le costume de tamazighte
Bijoux Touareg
Mots-clés
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le costume Marocain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ouchenamazigh
Admin
avatar

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Le costume Marocain   Mar 30 Déc - 9:23

Costumes marocains


LES VETEMENTS MAROCAINS
Le vêtement marocain varie selon les régions, en fonction de traditions locales plus que d'un genre de vie; il n'est tributaire d'aucune mode.
Dans les villes modernes, l'habillement "à l'Européenne" gagne du terrain; mais on porte encore beaucoup les vêtements traditionnels.
Le plus courant est la djellaba, adoptée par les femmes comme par les hommes; c'est un vêtement long, à manches, ample mais droit, un "couvre tout"; les hommes le passent sur une chemise de laine ou sur leur costume ou un rabat tient souvent la capuche sur le tarbouche.
La gandoura est une sorte de tunique sans manches, généralement blanche.
Le caftan, qu'une mode a importé en Europe, est la toilette des citadines; boutonné devant, tout du long, par de petites boules serrées, fendu sur les côtés, il peut être fait- pour les grandes occasions- dans un riche tissu (velours, soie, brocart...), et gansé de doré ou d'argent.
Les Marocaines le portent avec une ceinture brodée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouchenamazigh
Admin
avatar

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Le costume Marocain   Mar 30 Déc - 9:24

COSTUMES AMAZIGH MAROCAIN

En général la femme des Aït Hdiddou s'exprime plus que toute autre par son habillement qui est plus un "signal" qu'une "protection". Par le vêtement et la coiffure, elle exprime sa résistance ou son adhésion aux changements sociaux. Résistance il est vrai plus revendiquée par les femmes des Aït Brahim que par celles des Aït Yaazza.

Ainsi le vêtement n'est plus "tradition" mais "traditionnalisation". La "coiffe" "Aqlous": surélevée chez les femmes mariées, plate chez les jeunes filles, est de rigueur chez les femmes Aït Brahim, mais simple ornement les jours de fête chez les Aït Yaazza.
La cape dite "tahendirt" aussi, comporte sa petite différence. Tissu en laine avec des rayures verticales de 4 couleurs de base (indigo, noir, rouge, blanc) pour les Aït Yaazza, plus des rayures vertes pour les femmes Aït Brahim.
À Aït Hdiddou Imilchil, l'habit féminin de cette fraction de la tribu des Aït Hdiddou est composé d'une gandoura dite Akidour recouverte d'une grande étoffe blanche retenue par des fibules au niveau de la poitrine, pantalon blanc, collier en ambre, foulard en soie dit tasbniyt, maintenue sur la tête par des cordelières en soie de couleur rouge et verte ornées de paillettes d'argent.
Les cheveux sont peignés et enroulés en forme circulaire au niveau des oreilles "Aabrouk"; la ceinture est sous forme de cordelière faite en pure laine, elle est appelée Tasmart; les babouches de cuir ornées de paillettes d'argent et souvent brodées de différentes couleurs; les boucles d'oreilles en argent.
Dans les villages de Aït Hdiddou Des Ait Hani et Ait Brahim, le costume féminin se présente comme suit:
- Gandoura sous forme d'une étoffe blanche plus pantalon blanc,
- la ceinture est une cordelière en laine de différentes couleurs ornée de paillettes d'argent,
- la cape en laine de couleur noire avec rayures blanches et rouges,
- des babouches en cuir ornées de paillettes ou brodées en fils d'argent,
- la tête est couverte d'un foulard (Tasbnyt) en soie, soutenue de cordelières rouges et vertes enroulées autour; des bracelets argentés à raison de 2 par main.
Les fibules sont utilisées pour retenir l'étoffe et la cape au niveau de la poitrine.
La coiffure des cheveux de la mariée sont peignés et enroulés en forme saillante appelée communément Abouy; un pendentif orné en ambre mis autour du cou, le Louban; des bretelles soutenant l'habit au niveau des aisselles. Quant à l'habit masculin, il est généralement commun aux deux fractions de la tribu des Hdiddou.
Les hommes sont vêtus d'une Djellabah couverte d'un burnous, le tout en pure laine noire ou blanche et d'un turban blanc sur la tête comme coiffure.

zighcult.canalblog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tifawt
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Le costume Marocain   Mer 28 Aoû - 16:41

Si on n'est pas c'est que nous sommes sur Reseau Souss
rejoignez nous

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le costume Marocain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le costume Marocain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» maroc independant : jeux olympiques de tokyo 1964
» Acheter un costume au Maroc ??
» costume halo greg -replicas
» détail costume de groom TOT
» Nos héros de costume drama préférés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art Amazigh  :: HABILLEMENT-
Sauter vers: